Historique

Pendant la première moitié du XVIIe siècle, la Compagnie de Beaupré, responsable du peuplement de la Seigneurie de Beaupré, bâtit la Ferme d’en- haut. Son corps de logis est de 50 pieds (15,24 m) sur 30 pieds (9,25 m).

Suite à cette exploitation agricole , Mgr de Laval établit la Grande Ferme dans le but de subvenir aux besoins alimentaires du Séminaire de Québec qu’il vient d’instituer. De 1668 à 1685, le premier évêque de Québec et le Séminaire font construire du côté est une allonge de 100 pieds (30,48 m) à la maison, des bâtiments de ferme dont une grange et une étable, un mur d’enceinte et une église qui sera agrandie en 1725. Jusqu’en 1759, la Grande Ferme sera un ensemble structuré où contremaîtres, engagés, curés, maîtres d’école et écoliers se côtoieront.

Le 23 août 1759, lors du passage des Anglais, la Grande Ferme subit d’importantes pertes. Le curé Philippe-René Robinau de Portneuf ainsi que sept de ses paroissiens sont tués et les bâtiments sont lourdement endommagés. Le territoire est alors morcelé au profit des autres fermes du Séminaire. La maison est réduite au tiers de sa superficie et la Grande Ferme perd sa fonction de centre de la vie communautaire.

Toutefois, en 1866, dans un effort de relance de cette ferme, la maison actuelle est construite. Un quai est également bâti pour acheminer à Québec, au gré des marées, les denrées alimentaires des fermes du Séminaire.

En 1975, la maison, reconnue alors comme monument historique et une infime partie du terrain originel, soit 4 hectares, sont achetées au Séminaire par le gouvernement du Québec. En 1979, la Grande Ferme renoue, trois siècles plus tard, avec sa vocation éducative; elle devient le Centre d’initiation au patrimoine – La Grande Ferme qui a comme mission de faire découvrir à la population toute la richesse du patrimoine de la région.

En 1984, une corporation a été fondée afin de veiller à la gestion et au développement de La Grande Ferme sous la tutelle de la Municipalité de Saint-Joachim et du Ministère de la culture et des communications. Depuis 1996, cette corporation est propriétaire de la maison et du site de La Grande Ferme qu’elle gère de façon autonome.

bandeau_signatureLe Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec contribue financièrement aux activités du Centre d’initiation au patrimoine – La Grande Ferme.